Tutoriel autocraft Applied & RFtools & Thermal


  • Guides

    Tutoriel sur les autocrafts classiques et Applied

    Introduction

    Pourquoi faire un tuto sur les autocraft ? Il y en a déjà plein sur internet ...
    En effet, on trouve plein de tutos sur le net en anglais, mais déjà moins en français. De plus, Mineaurion propose des serveurs gratuits, et on ne peut pas se permettre de tous faire des systèmes overkill (surdimensionnés) ou tout simplement mal optimisés...

    Que l'on soit clair sur quelque chose : un système d'autocraft demande des ressources serveur (on dit parfois que ça génère du "lag").
    Nous en avons toutefois besoin, donc nous allons voir ce qu'il faut éviter de faire, et comment optimiser ses autocrafts pour qu'ils soient rapides et pas laggy

    Les systèmes de craft déjà identifiés comme laggy, voir trop problématiques :

    • craft avec un inventory manager (à ne jamais faire)
    • crafter d'enderIO (très laggy, à n'utiliser que très rarement, seulement si le crafter RFtools ne peut pas le remplacer)
    • plusieurs cyclic assembler à vitesse max (privilégier le crafter de RFtools si possible)

    Autocraft avec RFtools

    Avantages :

    • craft très vite
    • simple à craft (peu coûteux en ressources)
    • moins laggy que d'autres crafters pour la même vitesse
    • permet jusqu'à 8 crafts différents dans une seule machine
    • permet un bon contrôle sur les slots d'input (slots réservés)

    Il permet de craft plus rapidement d'applied ou que d'autres crafter en étant moins laggy. Il est donc fortement recommandé pour le craft de quadruple compressed cobblestone (Pour les modpacks ne disposant pas de RFtools, vous pouvez utiliser les compacting drawers).

    Il y a 3 tiers de crafter RFtools :

    • tier 1 : 2 crafts
    • tier 2 : 4 crafts
    • tier 3 : 8 crafts

    Inconvénients :

    • A vitesse max (même si rarement atteignable de manière constante), il consomme 500RF/t
    • Si utilisé en grand nombre et en continu, il génère quand même du lag

    Pour des infos plus spécifiques je vous renvoie sur le wiki : Wiki crafter RFtools

    crafter_tier_3.png

    Comment fonctionne-t-il ?

    • En bleu, c'est l'input, là où vous mettez vos items. Cette zone sert également de zone tampon entre 2 crafts.
    • En orange, c'est l'output, là où les items sortiront.
    • All/Keep : permet de choisir si le crafter doit utiliser tous les items de l'input (All) ou en garder au moins 1 (Keep)
    • R pour "remember" : garde un item "fantôme" dans l'input (ou l'output), cela permet de forcer des slots à être réservés pour un certain item (ce qui permet de mettre au maximum 26 items différents dans l'input)
    • F pour "forget" : oublie les items "fantômes", ne réserve plus de slots
    • Le crafter peut être contrôlé par courant de redstone et sa vitesse peut être modulée (voir en bas à gauche de l'interface)

    Pour enregistrer un nouveau craft c'est simple : vous cliquez sur un des slots disponible en haut à gauche, vous mettez les items en haut à droite comme si vous faisiez le craft de l'item, puis vous validez en appuyant sur "Apply".

    Il ne reste plus qu'à relier tout ça à des storages (coffres, deep storage etc...). Il est fortement conseillé d'utiliser des itemducts car moins laggy que les autres mods.
    Si la vitesse est trop faible vous pouvez utiliser des transfert node ou l'inventory manager mais avec parcimonie !
    ⚠ Évitez de mettre trop de speed upgrades ou trop de nodes ⚠

    crafter_setup.png

    Autocraft avec Thermal

    Dans le cas où vous n'ayez pas RFtools sur votre modpack, qu'aucun crafter peu laggy n'existe ou que vous ayez besoin de craft rapidement avec des liquides, alors vous pouvez utiliser, sans en abuser, du cyclic assembler.
    Le mieux serait qu'il ne tourne pas tout le temps et que vous n'en ayez que peu chez vous (vous pouvez demander des alternatives aux guides).

    Avantages :

    • craft avec des liquides sans avoir besoin de buckets, grâce à un buffer interne
    • craft relativement vite
    • ne consomme à sa vitesse max que 20RF/t

    Inconvénients :

    • beaucoup plus laggy que le crafter RFtools
    • mauvais contrôle sur les slots d'input : que 2 slots vraiment réservables
    • ne permet de faire qu'un seul craft par cyclic/schematic

    Concernant l'interface rien de très spécial, si vous voulez des précisions elles sont disponibles ici : Wiki cyclic assembler

    La différence majeure avec les autres machines thermal, c'est la présence d'un slot pour mettre un schematic permettant d'enregistrer un craft.
    Il suffit de mettre le schematic dans le slot prévu à cet effet, de cliquer en bas à gauche sur l'onglet bleu et de mettre le craft que l'on veut faire :

    cyclic_schematic.png

    Ensuite, il n'y a plus qu'a envoyer les items par l'input bleue ou par la verte et la violette (si on a besoin de séparer 2 items différents), d'ajouter un liquide si besoin par l'input bleue et enfin de récupérer ses items par l'output orange.

    cyclic_interface.png

    Voilà le setup que ça nous donne :

    cyclic_setup.png

    Autocraft avec Applied (molecular)

    Nous y voilà ! Comment faire des autocraft avec applied ? Hein? Hein?!!!

    Tout d'abord si vous avez du mal avec applied, je vous conseille très fortement les vidéos de Mldeg qui sont bien expliquées et en français !
    Même si vous êtes avancé ces vidéos seront instructives j'en suis convaincu 😉
    Série de tutos applied par Mldeg

    Alors, déjà, on va considérer que vous avez déjà fais un stockage applied.

    Donc que vous possédez déjà :

    • au moins 1 ME controller
    • 1 ME terminal
    • 1 ME drive avec disquettes

    Cela devrait ressembler au minimum à ça :

    ae_storage.png

    Maintenant, pour les autocraft, nous allons avoir besoin d'un peu plus que ça ...
    Nous allons commencer par un système de craft basique, pour l'exemple, puis on verra comment optimiser tout ça (vitesse, respect des règles etc.).

    Voilà la liste des courses :

    • des Molecular Assembler : c'est là-dedans que les crafts se feront "tout seuls". Ils ne prennent pas de channels.
    • des ME Interface : elles contiendront chacune maximum 9 patterns/crafts. Elles prennent 1 channel chacune.
    • des Crafting Storage : ils permettent de stocker les matières premières et les composants nécessaires pour un craft. Plus un craft est gros, plus il faudra de Crafting Storage.
    • un ME Pattern Terminal : il permet d'encoder des patterns (des crafts) que l'on mettra ensuite dans les ME interfaces. Il prend 1 channel.
    • des blank pattern : c'est ce que l'on va encoder avec le pattern terminal

    A laquelle s'ajoute de manière facultative, mais vivement conseillée :

    • des Co-Processing Unit : ils permettent de paralléliser des crafts, on y reviendra.
    • un ME Interface Terminal : il permet d'avoir accès à distance à toutes vos interfaces. Il prend 1 channel.
    • de l'Expérience et une Anvil : cela nous permettra de renommer nos interfaces, vous verrez plus tard à quoi ça sert 😉
    • des Acceleration Cards : permettent de booster la vitesse des Molecular Assembler
    • des Crafting Monitor : ils permettent de voir quels crafts se font dans un CPU (multiblock de crafting storage & co-processing)

    Commençons !

    Interface Terminal et Pattern Terminal :

    Posez votre Interface Terminal et Pattern Terminal. Il faut qu'ils soient connectés à votre réseau applied.
    Ajoutez les Blank Patterns dans le Pattern Terminal.

    L'Interface Terminal aura alors accès à toutes les interfaces de votre applied (chaque interface peut être cachée sur l'interface terminal si elle est en mode "hide on interface terminal", voir screen).

    hide.PNG

    Chaque ligne représente 1 ME Interface. Leur nom est défini grâce à ce à quoi elles sont collées, sauf si elles ont été rename à l'anvil.

    Dans le Pattern Terminal, vous pourrez encoder vos patterns. Vous pouvez déjà faire des tests !

    Crafting ou Process mode ? Quand il s'agit d'un craft que l'on fait dans une table de craft, il faut prendre le "crafting mode". Les crafts seront alors faits dans les Molecular Assembler. Le "process mode", lui, concerne les autres crafts (furnace, alloy etc...) et ne permet que d'apporter les items à un endroit.

    Le "ore dictionnary" doit être activé si vous utilisez des lingots, ou n'importe quel autre item où vous souhaitez que toutes les variantes des items soient utilisées. En gros, il permet d'ignorer ou non les meta data.
    Par exemple, le pulverized coal et les ink sac, ou le refined iron et le steel, ou encore les oak planks et les spruce planks.
    Il faut faire très attention à ce paramètre lorsque l'on encode un pattern. De base, il faut laisser le ore dictionnary désactivé sauf quand vous pensez que c'est nécessaire de l'activer.

    pattern_terminal.png

    Crafting CPU :

    Pour stocker les matières premières et les items craftés, Applied a besoin d'un Crafting CPU pour chaque craft. Il prend 1 seul channel.

    Il s'agit d'un multi-bloc cubique (enfin pour être précis d'un parallélépipède rectangle...).
    Il est composé :

    • de Crafting Storage permettant le stockage des items. Le mieux est de faire des 64k uniquement.
    • de Co-Processing Unit permettant de paralléliser les crafts. Par exemple pour faire des "glass pane", il faut pulveriser de la cobble, cuire le sand, transformer le glass en glass pane ce qui correspond à maximum 3 actions en parallèle. Pour atteindre la vitesse maximale, il faudrait donc 2 Co-Processing (1 action de base + 2 autres en parallèle).
    • d'un Crafting Monitor permettant de visualiser si un craft est en cours et où il en est.

    Je conseille de faire 5 à 8 crafting CPU :

    • 3 à 5 petits : 4 Crafting Storage 64k et 16 Co-Processing
    • 2 moyens : 32 Crafting Storage 64k et 20 Co-Processing
    • 1 grand : 64 Crafting Storage 64k (suffit déjà largement pour un Ultimate Solar Panel) et 26 Co-Processing

    Il ne sert à rien de mettre trop de Co-Processing, car le nombre de crafts en simultanés n'est souvent pas si important, par contre ne pas en mettre serait une erreur.

    Pour l'exemple, on ne va faire qu'un Crafting CPU :

    crafting_cpu.png

    Molecular Assembler et ME Interface

    Il ne reste plus qu'à mettre en place les "unités de craft".
    Pour cela, il faut qu'une ME Interface soit collée à un Molecular Assembler. Je rappelle que la ME Interface va prendre un channel, alors que le molecular aucun.
    Et on peut répéter l'opération plusieurs fois, faisant se toucher plusieurs interfaces à plusieurs molecular ou alors un molecular à plusieurs interfaces.
    Cela va créer un multi-bloc de craft qui doit faire maximum 32 ME interfaces.

    interface_molecular.png

    Vous pouvez ajouter les Acceleration Cards dans les Moleculars Assembler pour augmenter leur vitesse de craft.
    Il ne reste plus qu'à mettre vos patterns dans les interfaces soit manuellement, soit via l'Interface Terminal.

    interface_terminal.png

    Bravo !!! Nous avons maintenant un système d'autocraft fonctionnel ! Choisissez l'item que vous souhaitez craft (que vous avez déjà ajouté en autocraft) et appuyez sur le bouton de la molette de votre souris ou n'affichez que les items craftables dans le crafting terminal !

    Optimisation (vitesse/lags) et respect des règles !

    Rappel des règles Applied (spécifique à l'autocraft):

    • chaque multi-bloc, donc crafting CPU et couple ME Interface - Molecular Assembler, doivent se trouver dans 1 chunk. Ils ne doivent en aucun cas être coupés en 2 ou 4 par les chunks (pour voir les chunks : F9), sinon ils risquent de dropper les items stockés pour le craft au sol!
    • maximum 128 Molecular Assembler par base
    • Crafting CPU maximum de taille 6x6x6. Il est clairement inutile d'atteindre cette taille, je vous le déconseille donc pour éviter de faire lag inutilement.

    Les multiblock Interface-Molecular opti :

    Alors, le but ici va être de faire différents multi-bloc de craft respectant les règles suivantes :

    • différentes vitesses de craft selon l'item à craft
    • max 128 molecular
    • chaque multi-bloc doit comporter max 32 interfaces
    • une forme globalement cubique (ou parallélépipède rectangle) mais pas autre chose sinon cela pose de gros soucis pour connecter toutes les interfaces

    Il faut aussi garder à l'esprit que si on est un fan d'autocraft, alors on va mettre beaucoup de choses en autocraft, dont des machines ou items dont on aura très peu besoin (quelques uns de temps en temps au maximum), donc il n'est pas nécessaire pour ça de mettre une grande vitesse.

    ⚠ Il va falloir rename chaque ME interface, c'est IMPÉRATIF pour s'y retrouver.
    Les ME interfaces ne toucheront pas le même nombre de molecular, et donc n'auront pas la même vitesse de craft, il va falloir leur donner des noms différents.
    Je conseille de les appeler du même nom que le nombre de molecular collé à chaque interface, ce qui nous donnera : molecular x1, molecular x3, molecular x4, molecular x5, molecular x6, molecular x6 SPEED
    Cela se fait avec une anvil et de l'exp (je conseille la Dark Steel Anvil si vous avez enderIO) ⚠

    Pour la vitesse lente :

    • îlots de 6 ME interface rename "molecular x1" avec 1 molecular assembler au centre
    • les îlots s'assemblent par 5 maximum (30 ME interfaces)
    • ils sont indiqués pour les crafts rares de moins d'un stack

    molecular_slow.png

    Pour les vitesses moyennes :
    Alors, c'est là que cela devient délicat. Nous allons utiliser 32 ME interfaces et 32 molecular assembler pour faire un multi-bloc de 4x4x4.

    molecular_medium.png

    MAIS chaque ME interface touchera 3 ou 4 ou 5 ou 6 moleculars ce qui changera nécessairement la vitesse du craft.
    (le nombre d'items pour chaque vitesse est à titre indicatif, cela dépend de si le craft est demandé régulièrement ou non et si la quantité demandée à chaque fois est importante ou non)

    Il faut :

    • 4 ME interfaces rename "molecular x3" (en vert sur le screen) pour les crafts réguliers inférieurs à 1k items
    • 12 ME interfaces rename "molecular x4" (en jaune sur le screen) pour les crafts réguliers entre 500 et 2k items
    • 12 ME interfaces rename "molecular x5" (en orange sur le screen) pour les crafts entre 1k et 10k
    • 4 ME interfaces rename "molecular x6" (en rouge sur le screen) pour les crafts entre 5k et 20k
    • que le multi-bloc est une alternance d'interface et de molecular, il faut bien respecter quelle interface va à quelle place (selon les couleurs indiqués ci-dessus et le screen ci-dessous)
    • durant la construction, rajoutez les acceleration cards aux molecular (shift + click droit) car ils ne seront plus accessibles après coup
    • un dense cable sur une hauteur pour connecter correctement toutes les interfaces

    molecular_medium_color.png

    molecular_medium_split.png

    Pour la vitesse rapide :
    "Mais on est déjà à 1 ME Interface pour 6 Molecular, on ne peut pas aller plus vite !"
    Et bien en fait si, la raison principale à cela est que dans le multi-bloc d'avant, les Molecular Assemblers étaient partagés par plusieurs ME interfaces.
    L'autre raison est que l'on peut mettre plusieurs fois le même pattern dans plusieurs ME interfaces pour que plus de Molecular Assemblers soient utilisés.

    Il faut :

    • îlots de 1 ME Interface rename "molecular x6 SPEED" et 6 Moleculars Assemblers
    • le réserver pour les crafts supérieurs 20k items

    molecular_speed.png

    Répartition des multi-blocs :

    • autant que vous voulez de "lents", je dirais pour commencer faire 10 îlots (2 dense câbles) c'est un bon début, en sachant que pour une base très avancée d'un fan d'autocraft ça peut monter à 20 îlots
    • 2 "moyens" (multiblock de 4x4x4)
    • 4 à 5 îlots "rapides"
    • compléter pour certains crafts avec des crafters RFtools comme vu plus haut (plus ennuyant à autocraft, il s'agit du process mode et pas crafting mode)

    Voilà ! J'espère avoir été assez précis dans mes explications (vu le pavé je l'espère vraiment !)
    Les guides restent dispo en jeu pour des explications en plus si ce tuto, les vidéos de Mldeg et les wiki ne suffisent pas.

    Sur ce, bon autocrafts !


Log in to reply
 

Twitter @mineaurion

Partenaire :